Un ticket pour le Paradis – Guy RECHENMANN

Un ticket pour le Paradis – Guy RECHENMANN

 

 

 Avis : ★★★★

Il attendait sagement, bien rangé sur une étagère de ma bibliothèque depuis… le mois d’août dernier. « Il », le recueil de nouvelles de Guy RECHENMANN au si joli titre « Un ticket pour le Paradis ». Je viens de le terminer et j’ai beaucoup aimé.

Sa dédicace et sa préface, relatives à ce bon Docteur Schweitzer, avaient déjà attiré mon attention. Ce fameux médecin ne m’avait certes, contrairement à l’auteur, sauvée de rien, mais fut à l’origine de mon plus gros chagrin d’enfant. Le film relatant sa vie au Gabon m’avait tellement impressionnée – je devais avoir 6 ou 7 ans – qu’après la projection, je versai toutes les larmes de mon corps pendant des heures.

« Le paradis est juste autour de nous. Il suffit parfois de lever la tête. » Les treize nouvelles de l’ouvrage illustrent parfaitement ce propos de la quatrième de couverture. Le Paradis, un héros d’un genre nouveau. J’ai aimé l’ensemble de l’ouvrage, avec une préférence toutefois pour :

« Bémol », son humour, sa légèreté, sa dérision, sa drôlerie,

« Les jumeaux », son côté désuet, la présence du Baron Haussmann en guest star et surtout sa surprise de dernière minute

 « Le flocon », sa poésie, sa délicatesse et sa belle leçon de philosophie.

L’écriture de Guy Rechenmann est très belle et adaptée à chaque sujet abordé. Elle est à la fois travaillée, ciselée, emportée, légère ou plus sérieuse. Elle déborde d’humour : 

« Camille Bonpain, le facteur, a l’habitude de faire sa tournée… et de la terminer longuement dans la cave coopérative…Mais ce jour-là, notre bon Camille fait sa tournée à l’envers… »  

ou de sagesse :

« L’âme de Monsieur Duval…accompagnée d’une conscience dépoussiérée, elles décident toutes les deux de rattraper le temps perdu et de cumuler chaque minute de retard du bus jaune et vert pour en faire une fête. »

Il y a du fantastique dans les propos de l’auteur, c’est parfois grinçant mais parfois doux aussi. En un mot, c’est enchanteur. Et j’ajouterai à cet enchantement la couverture et les illustrations signées Nathalie ODOUL, ainsi que la postface enrichissante de François DARNAUDET.

Editeur : Rivière Blanche
Date de Parution : 3 Février 2019
Nombre de pages : 176

Un grand merci à l’auteur et aux éditions Rivière Blanche pour cette lecture paradisiaque.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !