Recent Posts

La femme révélée – Gaëlle NOHANT

La femme révélée – Gaëlle NOHANT

Avis : Coup de Foudre Chroniquer un livre que je n’ai pas apprécié m’est toujours difficile. Mais ça l’est tout autant s’agissant d’un ouvrage adoré au-delà de toute mesure. Et c’est le cas pour « La femme révélée », dernier roman de Gaëlle Nohant.

Je ne veux pas être jolie – Fabienne PERINEAU

Je ne veux pas être jolie – Fabienne PERINEAU

Avis : ★★★ C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai lu le nouveau roman de Fabienne Périneau, son deuxième « Je ne veux pas être jolie ». Découvrir un ouvrage en avant-première a cette saveur particulière du terrain vierge, de la neige fraîche que l’on foule en premier, de la forêt que l’on devine un matin dans la brume.

Cette nuit – Joachim SCHNERF

Cette nuit – Joachim SCHNERF

Avis : ★★★★★ Comme vous pouvez le constater, je suis plus tortue que lièvre, même si celle de la fable arriva la première. Voilà deux ans que « Cette nuit », le deuxième roman de Joachim Schnerf est paru et je viens tout juste de le lire, au gré d’un cadeau de noël. Cette amie qui me veut du bien, à l’origine de ce présent, a tapé dans le mille.

Elmet – Fiona MOZLEY

Elmet – Fiona MOZLEY

Avis : ★★★★ Lorsque le site Babelio m’a proposé de venir rencontrer Fiona Mozley lors d’une soirée organisée à Paris pour la parution de son roman « Elmet », j’ai accepté par curiosité. Je lis peu de littérature étrangère et c’était l’occasion de découvrir une auteure anglaise. Je ne savais pas qu’il s’agissait de son premier roman et encore moins qu’il avait été parmi les finalistes du « Man Booker Prize » en 2017. La curiosité n’est pas toujours un vilain défaut.

Le cercle des hommes – Pascal MANOUKIAN

Le cercle des hommes – Pascal MANOUKIAN

Avis : Coup de foudre « La forêt s’égouttait encore des larmes de la nuit. Parfois, racontait la légende des Yacou, le Soleil pleurait de se savoir enfermé dans le noir. Peïne ne lui en voulait pas, bientôt il réchaufferait la tribu. » Ainsi commence le quatrième roman de Pascal Manoukian « Le cercle des hommes » qui nous projette d’emblée au cœur de l’Amazonie, et relève à la fois du roman d’aventure, d’un conte poétique et d’une sorte de fable moderne aux accents philosophiques.

Michel Houellebecq, phénomène littéraire – Paul Vacca

Michel Houellebecq, phénomène littéraire – Paul Vacca

Avis : ★★★★★ De l’importance de la première de couverture. Etonnamment… ou pas, ce n’est pas le titre qui m’est apparu en premier. J’ai d’abord vu une main, stylisée, une cigarette à l’extrémité rougeoyante… Et aussitôt se sont imposées une allure, une silhouette aux cheveux clairsemés, ébouriffés, décoiffés…et forcément ce geste particulier du fumeur, marque de fabrique de…Michel Houellebecq, « Michel Houellebecq, phénomène littéraire » dont nous parle Paul Vacca dans un essai que je qualifierais de brillant.

N’habite plus à l’adresse indiquée – Nicolas DELESALLE

N’habite plus à l’adresse indiquée – Nicolas DELESALLE

Avis : ★★★★★ Quand littérature rime avec amitié. Il m’a suffi d’évoquer le souhait de découvrir un nouveau roman pour qu’une amie me l’adresse sur le champ. A peine arrivé, aussitôt ouvert et déjà refermé. Entre les deux, une somme d’émotions intenses, un grand moment de lecture. De quoi je parle ? Oui j’allais oublier. Il s’agit du dernier roman de Nicolas Delesalle, « N’habite plus à l’adresse indiquée ».

A crier dans les ruines – Alexandra KOSZELYK

A crier dans les ruines – Alexandra KOSZELYK

Avis : ★★★★ Mon honnêteté, sans doute le pire de mes nombreux défauts, me pousse à avouer que, sans l’association « Les 68 Premières fois », je n’aurais sans doute pas lu « A crier dans les ruines », le premier roman d’Alexandra Koszelyk. L’important battage fait autour de cet ouvrage avant même sa parution m’avait quelque peu agacée. Mais c’eût été une grave erreur !

Ceux que je suis – Olivier DORCHAMPS

Ceux que je suis – Olivier DORCHAMPS

Avis : ★★★★ Si un roman porte bien son titre, c’est certainement le premier d’Olivier Dorchamps, « Ceux que je suis ». C’est en effet l’histoire d’un retour en arrière, d’une recherche d’identité, du discernement d’un monde dont on est issu mais que l’on ne connaît pas. Est-il comme eux ? Ou les suit-il ? Voilà toutes les questions posées.

Le bleu du lac – Jean MATTERN

Le bleu du lac – Jean MATTERN

Avis : ★★★★ « Le bleu du lac », un petit roman d’à peine cent pages de Jean Mattern, lu en un souffle, non deux, et c’est dommage, met en musique une très belle histoire d’amour clandestine, celle de Viviane et James.

Sale Gosse – Mathieu PALAIN

Sale Gosse – Mathieu PALAIN

Avis : ★★★★ « Tu vas grandir et tu vas oublier », c’est écrit en grosses lettres sur le bandeau qui enserre le premier roman de Mathieu Palain « Sale Gosse ». Si j’ai du mal à penser que cette prédiction puisse s’avérer, il est une chose dont je suis certaine : moi, je n‘oublierai pas ce récit de sitôt tant il est bouleversant.

La Chaleur – Victor JESTIN

La Chaleur – Victor JESTIN

Avis : ★★★ « La chaleur », premier roman de Victor JESTIN, voilà un ouvrage qui m’aura posé beaucoup de questions. Je l’ai lu en un petit après-midi, ensoleillé justement, dans une chaleur douce d’automne. En règle générale ma vitesse de lecture est proportionnelle à l’intérêt que je porte au récit… et pourtant.

Une fille sans histoire – Constance RIVIERE

Une fille sans histoire – Constance RIVIERE

Avis : ★★★★ 13 novembre 2015, qui ne se souvient de cette date, qui n’a encore en tête les images véhiculées, ce jour-là et les jours d’après, par les media ? Ce n’est pas tant cette soirée, ni les horreurs vécues, mais surtout la suite que Constance Rivière nous fait revivre dans son premier roman « Une fille sans histoire ».

Par les routes – Sylvain PRUDHOMME

Par les routes – Sylvain PRUDHOMME

Avis : ★★★★★ Il y a d’abord la couverture, ce regard, un regard droit, perçant, un regard qui vous scrute, un regard qui vous happe. Et puis quand vous ouvrez le livre il y a les mots. Ils m’ont aussi tout de suite emportée, ces mots, cette lettre « V », comme ville, celle où Sacha va s’installer, V comme vivre, vouloir, voyager, vagabonder… « Par les routes », le dernier roman de Sylvain Prudhomme, porte bien son titre et a réussi à m’emmener avec lui sur les routes de la vie.

L’homme qui n’aimait plus les chats – Isabelle AUPY

L’homme qui n’aimait plus les chats – Isabelle AUPY

Avis :★★★★ Il est des romans « coup de foudre » où la toute première phrase vous emporte et pour toujours. Il en est d’autres pour lesquels il faut attendre, attendre que la magie opère ou… pas. Ce fut le cas pour « L’homme qui n’aimait plus les chats », le premier roman d’Isabelle Aupy, premier roman écrit mais aussi premier roman publié par les toutes nouvelles Editions du Panseur.