Chroniques Littéraires

Lulu tout simplement – Hervé BELLEC

Lulu tout simplement – Hervé BELLEC

 

Avis : ★★★

« Lulu tout simplement » est le dernier roman d’Hervé Bellec. Je vais avoir du mal à le qualifier et à en donner un avis tranché. Je serais presque tentée, pour le faire, d’utiliser une expression très à la mode en ce moment : « en même temps ».

La lecture a été agréable, sans ennui et, en même temps, elle ne m’a pas totalement enchantée. Le sujet abordé est intéressant et, en même temps, je suis restée sur ma faim. L’écriture est simple, comme je l’aime et, en même temps, j’ai trouvé les digressions trop nombreuses, les redites trop importantes qui alourdissent le texte et en ralentissent le rythme. Bref, on pourrait penser que je ne veux pas me mouiller, que je préfère botter en touche, il n’en est rien. Mon ressenti est mitigé, tout simplement.

L’histoire est à la fois étonnante, amusante, et dramatique. Baptiste Kerdéniel, trompettiste de jazz plutôt renommé souffre d’une sorte de burn out. Il décide, sur les conseils de ses filles, de quitter sa Bretagne pour rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle, sac au dos. Sur son chemin, il rencontre très vite une jeune femme peu banale, du genre fantasque, habillée de bric et de broc, ni belle, ni laide. Elle exerce un curieux métier que je me garderai de vous révéler. Cette rencontre est le début d’un road trip étonnant, à la fois romantique et drôle.

« Ce n’est pas à proprement parler une histoire d’amour mais si certains veulent la considérer comme telle, je ne chercherai pas à les en dissuader. »

C’est ainsi que parle le narrateur au début du récit et tout est dit. Car il y a de l’amour dans ce récit, de l’amour mais aussi des réflexions sur la vie, beaucoup d’humanité et de jolies descriptions des lieux visités. L’auteur nous emmène à Saint-Malo, l’occasion de nous parler de Chateaubriand qui :

« sur l’île du Grand-Bé… , devait se retourner dans sa tombe plusieurs fois par jour en subissant toutes ces allées et venues autour de sa croix, lui qui voulait vivre une éternité tranquille face à l’océan… »

puis au Mont-Saint-Michel. Il nous fait ainsi parcourir les petites routes de Bretagne, sur la trace des lieux de pèlerinage. La Bretagne, MA Bretagne et pourtant…

… Un roman à côté duquel je suis en partie passée. Je suis cependant certaine qu’il trouvera son lectorat.

Un bon point pour la très jolie couverture.

Editeur : Presses de la Cité
Date de Parution : 13 Février 2019
Nombre de pages : 320

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.