Chroniques Littéraires

L’ombre du renard – Nicolas FEUZ

L’ombre du renard – Nicolas FEUZ

Avis : ★★★★

Parce qu’il est annoncé en dédicace à la FNAC d’Annecy, parce que j’affectionne particulièrement les auteurs suisses romands, j’ai eu envie de lire son dernier roman « L’ombre du renard », deuxième volet de la saison baptisée avec « Le miroir des âmes », je vous parle de Nicolas Feuz, écrivain et… procureur du Canton de Neuchâtel.

Autant le dire tout de suite, cet ouvrage n’est pas de ceux que l’on peut lire nez en l’air, et tête en vrac. Non, il faut s’accrocher ! Et j’ai même dû pour m’en sortir me faire un plan, une liste des personnages, et des recherches historiques, mais… ça en valait la peine. Vous résumer l’affaire, cependant, m’est impossible tant les tiroirs sont nombreux qui s’ouvrent et se referment autour du fameux trésor de Rommel, des caisses englouties au large du cap Corse en 1943… et un lingot qui réapparaît en Suisse de nos jours, à côté du corps d’un vieux bijoutier de Neuchâtel. Car, c’est sur un fait historique – une légende ? – que s’ancre ce roman dont le titre est un clin d’œil au célèbre « renard du désert ». Deux lieux, deux époques, deux intrigues, deux équipes qui s’entrecroisent constamment. Tout cela, mené de main de maître par les personnages principaux : le procureur Jemsen, sa greffière Flavie Keller et l’Inspectrice Tanja Stojkaj, aidés par leurs homologues français.

Des chapitres courts, des flash-back incessants, un art consommé du cliffhanger, une écriture rêche, nette, taillée à la serpe, sans fioriture aucune, des surprises, un rythme qui va croissant : voilà de quoi emporter le lecteur à une vitesse grand V, du premier mot au paragraphe final qui laisse augurer d’un troisième opus.

Un roman prenant et addictif que j’ai lu sans respirer. Une sacrée réussite !  

Editeur : Slatkine & Cie
Date de Parution :  22 Août 2019
Nombre de pages : 316

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.