Chroniques Littéraires

L’Imprudence – Loo Hui PHANG

L’Imprudence – Loo Hui PHANG

 Avis : ★★

Une histoire de retour aux sources, une quête d’identité, un nombre de pages resserré synonyme de précision, des phrases courtes et percutantes : « L’imprudence », premier roman de Loo Hui Phang aurait dû me plaire. Hélas, ce ne fut pas le cas. Cet ouvrage n’était pas pour moi.

Cette histoire d’une jeune femme, photographe, adepte des rencontres sexuelles sauvages avec des inconnus, qui retourne dans son pays natal, le Laos, pour les obsèques de sa grand-mère et réapprend ses origines, ne m’a pas convaincue. On pourrait penser que mes premières années de scolarité passées chez les sœurs soient la cause d’une pudibonderie excessive. Franchement, il n’en est rien. Mais le sexe à outrance dans un roman, m’ennuie. Il devient l’arbre malade qui cache une forêt de jeunes pousses délicates et dignes d’éloges. Et je ne vois que lui.

Réduire l’émancipation d’une éducation traditionnellement sévère, à une sexualité débridée me semble insuffisant. Imaginer le corps comme seule source de liberté me paraît passablement réducteur. Et tout cela m’a empêchée de goûter le retour aux sources, les anecdotes liées à la grand-mère, la personnalité complexe du frère et même les mots sur le Laos pourtant fort jolis.

Il m’est toujours triste de ne pas apprécier un livre. Il m’est difficile de le dire, tant mon respect pour le travail de l’écrivain est grand. Je me console en sachant qu’il a trouvé ses lecteurs.

Editeur : Actes Sud
Date de Parution : 21 Août 2019
Nombre de pages : 144

Ce livre a été lu dans le cadre de la sélection de l’association « Les 68 Premières Fois » – Rentrée littéraire 2019.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.