★★★

J’ai aimé, j’ai passé un bon moment de lecture mais… c’est sans doute perfectible… une écriture plus maîtrisée ou des personnages plus attachants ou… un petit quelque chose de plus quoi !

cyrielle-gau-outre-mère

Outre-Mère – Cyrielle GAU

Lorsque les Editions L’Harmattan m’ont proposé la lecture du roman de Cyrielle Gau, "Outre-Mère", j’ai tout de suite accepté. Ce n’est pas tant la couverture ou le titre qui m’y ont incité, non, c’est plutôt l’idée de découvrir une nouvelle auteure, puisqu’il s’agit d’un premier roman. J’apprécie toujours de rencontrer une écri…

Lire la suite

Antonia

Antonia, journal 1965-1966 – Gabriella ZALAPÌ

Ce livre ne m’a pas attendue sur une étagère. "Antonia – Journal 1965 - 1966" patientait sagement dans son enveloppe, parmi un amas de magazines, dans ma boîte à lettres. Je l’ai découvert à mon retour en Haute-Savoie. Je ne connaissais pas l’auteure Gabriella Zalapì. En revanche, j’étais heureuse de retrouver les Editions Zoé que j’affe…

Lire la suite

sous-le-ciel-des-hommes

Sous le ciel des hommes – Diane MEUR

Pour moi, il en est des romans comme des histoires d’amour. Certains relèvent du coup de foudre. Dès les premiers mots, les premières phrases, mon cœur bat et je suis emportée. Et puis d’autres, ceux pour lesquels mes sentiments évoluent plus lentement mais tout aussi profondément. "Sous le ciel des hommes" de Diane Meur fait partie de ces dernier…

Lire la suite

eric-cherriere-mon-coeur-restera-de-glace

Mon coeur restera de glace – Eric CHERRIERE

Lorsque j’ai choisi "Mon cœur restera de glace", roman proposé par le site Lecteurs.com dans le cadre des Explorateurs du polar, je ne connaissais rien de l’auteur Eric Cherrière – qu’il me pardonne – et pas davantage du thème abordé dans l’ouvrage. Il m’arrive souvent de choisir ainsi mes lectures totalement au hasard. J’ai failli le re…

Lire la suite

Arouna ne répond pas - Michelle MOSINIAK

Arouna ne répond pas – Michelle MOSINIAK

La littérature possède ce pouvoir extraordinaire de nous faire voyager d’un continent à l’autre le temps de changer de lecture. A peine avais-je quitté les Goldman à Baltimore, que je me suis retrouvée entre la France et le Sénégal avec "Arouna ne répond pas", un roman de Michelle Mosiniak sur le déracinement, à la fois lumineux et nostalgique…

Lire la suite

Le grand con magnitude 7.0, Tony Gallau,

Le Grand Con – Tony GALLAU

"Le grand con", ce n’est pas vraiment mon genre de vocabulaire. Un enseignement élémentaire reçu des sœurs de Nazareth, une jeunesse bercée aux préceptes judéo-chrétiens, ont fait de moi une chochotte, c’est mon petit-fils qui le dit. Je pencherais plus pour une amatrice de jolis mots. Mais voilà, j’ai eu envie de lire ce premier roman de Tony…

Lire la suite

Tout pour la patrie, Martin Caparrós

Tout pour la patrie – Martin CAPARROS

Même si je n’apprécie pas d’utiliser ces formules nouvelles, je dois bien avouer que la lecture du roman de Martin Caparrós, "Tout pour la patrie", m’a fait "sortir de ma zone de confort". L’auteur est argentin et je lis très peu de littérature étrangère. Le football y est très présent et je n’aime pas particulièrement ce sport……

Lire la suite

Papa, Regis Jauffret

Papa – Régis JAUFFRET

En 2012, je fus membre du jury pour le Prix des Lecteurs de L’express, et Regis Jauffret en était le Président. Je venais de lire "Claustria" son dernier roman tiré d’un "fait divers" horrible, un roman fort, superbement écrit, comme "Lacrimosa" ou "Sévère" et bien d’autres. Rencontrer l’auteur et pouvoir échanger sur sa propension à proposer…

Lire la suite

La chaleur - Victor Jestin

La Chaleur – Victor JESTIN

"La chaleur", premier roman de Victor JESTIN, voilà un ouvrage qui m’aura posé beaucoup de questions. Je l’ai lu en un petit après-midi, ensoleillé justement, dans une chaleur douce d’automne. En règle générale ma vitesse de lecture est proportionnelle à l’intérêt que je porte au récit… et pourtant.…

Lire la suite

★★★ Le bal des folles – Victoria Mas

Le bal des folles – Victoria MAS

Parce qu’elles sortent du cadre, des femmes se retrouvent facilement internées, par leur mari, leur père. Elles sont qualifiées d’hystériques et enfermées à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière où officie un chef de service, neurologue particulièrement reconnu, le Professeur Charcot, roi de l’hypnose. Nous sommes alors au XIXème siècle… …

Lire la suite