Chroniques Littéraires

Profession du père – Sorj CHALANDON

Profession du père – Sorj CHALANDON

Avis : ★★★★★

Chronique réalisée en Septembre 2015

Sans doute vais-je vous surprendre mais, pour moi,  Sorj CHALANDON était un journaliste et je n’avais lu, jusqu’à présent  aucun de ses romans. “Profession du père” est donc une double découverte, celle d’un brillant auteur et d’un livre magnifique. Je viens de le refermer et je suis bouleversée.

J’ai la gorge serrée et du mal à retenir mes larmes.

“Profession du père” raconte l’histoire d’un petit garçon, Emile, l’auteur apparemment qui a cependant choisi la fiction, battu et  mystifié par un père mythomane, histoire qui se termine au moment de la mort de ce dernier.

Sorj CHALANDON a l’art d’exposer les faits, sans pathos.

Son écriture simple et poétique, ses phrases courtes, l’aération du texte fait de nombreux dialogues donne au récit une grande force. Très vite, j’ai presque ressenti le besoin de prendre, moi aussi, un sirop contre l’asthme tant ma respiration devenait difficile. Car le rythme imposé par l’auteur ne peut laisser le lecteur indemne.

Mais paradoxalement, c’est la fin du roman qui m’a le plus remuée. Cette douleur d’enfant que l’adulte revit  est prégnante, comme le sont toutes les fêlures de jeunesse. Et sont remontés en moi tous ces doutes que j’avais déjà quand, enseignante, je demandais aussi à mes élèves les “profession du père”, “profession de la mère”…mais de quel droit ? Quel mal ai-je pu faire à certains qui ne savaient pas ?

Je salue ce texte sublime, à la fois cruel, fort,  violent et pourtant tendre. Je me demande vraiment pourquoi il ne figure pas sur la liste des ouvrages sélectionnés pour le prix Goncourt. De mon point de vue, il y avait toute sa place.

Un roman que je n’oublierai pas.

Editeur : Grasset
Date de Parution : 19 Août 2015
Nombre de pages : 320

Publié chez Lgf Livre de poche le 31 Août 2016

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !



3 thoughts on “Profession du père – Sorj CHALANDON”

  • Allez, j’irais jusqu’à dire “un coup de foudre”! J’avais envoyé une chronique sur “lecteurs.com” et nos dernières phrases sont identiques. Je viens de lire un roman qui avait reçu un prix important, je me suis demandée pourquoi. On s’interroge parfois!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


consectetur neque. mattis id in felis Praesent odio